Tout pour apprendre mieux...

Accueil

Français

Grammaire

Adjectif et ses degrés, le participe présent

Vidéo Explicative

Loading...
Enseignant: Domitille

Résumés

Adjectif et ses degrés, le participe présent

Le plus important en quelques mots

Les adjectifs peuvent être utilisés pour décrire des noms. Il est donc important de savoir de quelles manières les adjectifs peuvent être utilisés, où ils sont placés dans la phrase, comment ils peuvent être renforcés ou affaiblis par le degré d’intensité et aussi comment les employés en tant que participe présent ou participe passé.



Info 1 : La définition de l’adjectif

L’adjectif est un mot variable qui sert à caractériser un nom (une personne, un animal, une chose, etc.)


Exemple :

un grand bateau, des belles peintures, une scientifique intelligente


Certains adjectifs s’emploient comme équivalents d’un complément de nom. Dans ce cas, les adjectifs sont toujours placés après le nom, ne peuvent pas être accompagnés d’un degré d’intensité et ne sont pas supprimables.


Exemple :

un citoyen canadien, la voiture présidentielle, l’amour maternel

On peut aussi employer le participe présent ou le participe passé comme adjectif.


Exemple :

une voix assourdissante, une lumière aveuglante (> participe présent)

une boisson glacée, un chemin barré, la tâche finie (> participe passé)


L’adjectif peut aussi être accompagné d’un complément.


Exemple :

Nina est prête à partir.  à partir » étant le complément)

Un résumé est utile pour réviser.  pour réviser » étant le complément)



Info 2 : Les fonctions de l’adjectif

L'adjectif est employé dans les fonctions suivantes : complément de nom, attribut du sujet et attribut du COD.


  • Complément de nom : L’ adjectif est placé à côté du nom qu’il caractérise (sans virgule).


Exemple :

Un monstre affreux a attaqué le village. 


  • Attribut du sujet : L’adjectif est séparé du nom qu’il caractérise par un verbe attributif (comme « être », « paraître », « avoir l’air », « sembler »).


Exemple :

Le monstre est affreux.


  • Attribut du COD : L’adjectif caractérise le COD.


Exemple :

Les habitants du village voient un monstre affreux.



Info 3 : La place de l’adjectif

L’adjectif est généralement placé derrière le nom qu’il complète. Cela est aussi valable pour l’adjectif attribut du sujet.


Exemple :

l’eau fraîche, une pomme rouge, le politicien corrompu


Les adjectifs qui sont souvent employés sont généralement placés devant le nom qu’ils complètent. Ces adjectifs sont les suivants : « beau », « bon », « bref », « grand », « gros », « faux », « haut », « jeune », « joli », « mauvais », « meilleur », « nouveau », « petit », et « vieux ».


Exemple :

un mauvais résultat, une nouvelle piscine, une jolie vue


Certains adjectifs peuvent être placés avant ou après le nom, mais leur sens change en fonction de leur position.


Exemple :

un grand homme (un homme célèbre)

un homme grand (un homme de grande taille)

mon ancien vélo (le vélo ne m’appartient plus)

mon vélo ancien (un vieux vélo)



Info 4 : Les degrés d’intensité de l’adjectif

On peut ajouter des degrés d’intensité aux adjectifs, pour nuancer une qualité. Le degré d’intensité permet donc de spécifier si une qualité est faible, moyenne ou forte. Les degrés d’intensité sont les suivants : « peu », « à peine », « assez », « plutôt », « très », « trop » « extrêmement » et « fort ».


Exemple :

une écriture à peine lisible

un comédien très amusant

un lit assez confortable


Le comparatif

Le degré d’intensité d’un adjectif peut être modifié grâce à une comparaison avec un autre élément. Il existe trois sortes de comparatifs :


  • Le comparatif d’infériorité  moins … que »)


Exemple :

Les montagnes ont un climat moins favorable que le bord de mer.


  • Le comparatif d’égalité  aussi … que »)


Exemple :

Le lit de la chambre d'hôtel est aussi confortable que celui de la maison.


  • Le comparatif de supériorité  plus … que »)


Exemple :

Regarder des films est plus relaxant que lire des livres.


Le complément du comparatif est introduit par « que » et peut être un groupe nominal, un pronom, un adverbe, un adjectif ou une phrase subordonnée.


Attention : Les comparatifs de « bon » et « mauvais » sont « mieux » et « pire » !


Le superlatif


Le degré d’intensité le plus fort est appelé superlatif. Il existe deux sortes de superlatifs :

  • Le superlatif d'infériorité   le moins… »)


Exemple :

L'état le moins agréable est d'être malade


  • Le superlatif de supériorité  le plus… »)


Exemple :

Le plus grand bonheur est de faire la grasse matinée.


Attention : Les superlatifs de « bon » et « mauvais » sont « le mieux » et « le pire » !



Info 5 : Le participe présent et le gérondif

Le participe présent et le gérondif (participe présent précédé de « en ») sont invariables. Ils se terminent toujours en -ant.


Exemple :

Le Président, souriant au public, entre sur scène.

Le Président entre sur scène en souriant.



Info 6 : L’adjectif verbal

L’adjectif verbal est un participe présent devenu adjectif. Il s’accorde en genre et nombre avec le nom qu’il caractérise.


Exemple :

La femme du président est toujours souriante.


Il peut arriver que l'adjectif verbal soit orthographié différemment que le participe présent. Voici quelques exemples :


Exemple :

convainquant > convaincant

équivalant >  équivalent

fatiguant > fatigant



Créer un compte pour lire le résumé

Exercices

Questions fréquemment posées sur les crédits

Quels sont les comparatifs ?

Quelles sont les fonctions de l'adjectif ?

C'est quoi un adjectif ?

Beta

Je suis Vulpy, ton compagnon de révision IA ! Apprenons ensemble.