Accueil

Biologie et physiopathologie humaines

Circulation sanguine

Histologie et propriétés hémodynamiques des vaisseaux

Histologie et propriétés hémodynamiques des vaisseaux

Choisir une leçon

Vidéo Explicative

Loading...
Enseignant: Noémie

Résumés

Histologie et propriétés hémodynamiques des vaisseaux

Le plus important en quelques mots

Dans ce résumé, tu apprendras à reconnaître et à décrire la structure des vaisseaux sanguins et à la mettre en lien avec les fonctions spécifiques de chaque type de vaisseaux. 



Différentes fonctions des vaisseaux sanguins

Le sang circule dans différents types de vaisseaux sanguins : des artères, des artérioles, des capillaires, des veines et des veinules. Les artères transforment le flux de sang turbulent éjecté du cœur en flux continu, et permettent le transport du sang jusqu'aux organes. Au niveau des organes, elles se ramifient en artérioles puis en capillaires dans les tissus. À la sortie des tissus, les capillaires fusionnent pour former des veinules. Celles-ci fusionnent et forment des veines qui transportent le sang vers le cœur. La structure de chaque type de vaisseaux est adaptée au type d’écoulement du sang à l'endroit du circuit sanguin où il se trouve.


  • Les artères et les veines, dont la fonction principale est le transport du sang, sont peu nombreuses et ont un gros diamètre.
  • Les capillaires ont une fonction de surface d’échange : ils sont très nombreux et ont un très petit diamètre, augmentant ainsi la surface disponible pour les échanges de gaz et de nutriments entre le sang et les organes.


Les artères et les veines se différencient principalement par la structure de leurs parois. Le sang circule dans les artères et les artérioles à haute pression (10 à 16 kPa). De ce fait, les vaisseaux ont une paroi épaisse et rigide. À l'inverse, dans les veines et les veinules, le sang circule à basse pression (1 kPa) : ces vaisseaux ont une paroi fine et souple


Note : Outre la pression artérielle, le débit cardiaque et la viscosité du sang, la structure des vaisseaux définit le type d’écoulement. La rigidité et le diamètre des vaisseaux influencent la dynamique d’écoulement du fluide sanguin : ce sont les propriétés hémodynamiques des vaisseaux.



PROPRIÉTÉS HÉMODYNAMIQUES des vaisseaux sanguins : nombre, DIAMÈTRE et ÉPAISSEUR de la paroi 

1. Pression systémique (mmHg)
2. Pression systolique
3. Pression diastolique
4. Diamètre de l'intérieur du vaisseau
5. Épaisseur de la paroi
Biologie et physiopathologie humaines; Circulation sanguine; 1re ST2S; Histologie et propriétés hémodynamiques des vaisseaux



Histologie des vaisseaux sanguins

La paroi des veines et des artères est divisée en trois couches :

  • À l’intérieur de la paroi, l'intima (la paroi des capillaires n'est constituée que de cette fine couche) : elle est constituée d'un endothélium, une fine couche de cellule délimitant l’intérieur du vaisseau, reposant sur une lame basale. La lame basale est composée de protéines et glycoprotéines extracellulaires et sert de soutien à l'endothélium.  
  • Au milieu de la paroi, la média est composée de cellules musculaires lisses et de fibres élastiques, en proportions variables en fonction des artères. La média des veines et beaucoup plus fine que celle des artères et possède moins de fibres élastiques.
  • À l'extérieur de la paroi, l'adventice est composée de fibres de collagène et est vascularisée par de petits vaisseaux appelés vasa vasorum. Chez les artères, elle est très épaisse et, chez les veines, elle est fine.


1. Intima
2. Média
3. Adventice
​4. Artérioles
​5. Capillaires
​6. Veinules
​7. Valvules (veines infra-cardiaques)



Biologie et physiopathologie humaines; Circulation sanguine; 1re ST2S; Histologie et propriétés hémodynamiques des vaisseaux



Les veines infra-cardiaques possèdent également des valvules aidant le sang à " remonter " vers le cœur. En plus des valvules veineuses, les contractions des muscles (notamment des jambes et du tronc) et l’aspiration sanguine due à l'activité du cœur permettent au sang de "remonter" vers le cœur. C’est le "retour veineux".


La présence de cellules musculaires, particulièrement présentes dans les parois des artères, permet la régulation du diamètre des vaisseaux par vasoconstriction ou vasodilatation. Cela permet de réguler le débit sanguin arrivant vers tel ou tel organe.


Exemple

L'aorte est une artère un peu particulière : sa paroi est très épaisse et élastique. Elle résiste donc aux fortes pressions liées à un flux sanguin turbulent directement éjecté par le cœur. Ce flux maîtrisé par l'aorte se transforme en flux continu. 


Exemple

Après un bon repas, la vasodilatation des artères irriguant le tube digestif permet d’augmenter le débit sanguin localement. Au contraire, pendant un effort physique intense, le sang est dirigé en priorité vers les muscles : les vaisseaux irriguant le tube digestif se rétrécissent et la digestion se fait mal.





Créer un compte pour lire le résumé

Exercices

Créer un compte pour commencer les exercices

Questions fréquemment posées sur les crédits

Quelle est la différence entre une artère et une veine ?

Quels vaisseaux permettent les échanges entre le sang et les cellules ?

Quels sont les types de vaisseaux sanguins ?

Beta

Je suis Vulpy, ton compagnon de révision IA ! Apprenons ensemble.